L'implication des femmes dans les processus de paix et les transitions politiques est primordial pour une paix durable. Il est donc nécessaire

Crise malienne: « Nous sommes fatiguées de cette crise » disent les femmes du Mali à l’ONU

L’implication des femmes dans les processus de paix et les transitions politiques est primordial pour une paix durable. Il est donc nécessaire de soutenir la participation des femmes dans la transition politique du Mali. Mais la violence endémique à l’égard des femmes persiste.

Mama Koite Doumbia est la Présidente de la Plateforme des femmes au Mali et une avocate dévouée pour la participation pleine, égale et significative des femmes dans le processus de paix et la vie politique au Mali. Elle était invitée par les Nations Unies pour la Revue de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité, adoptée en 2000. Elle a pu ainsi discuter de femmes et de sécurité, du rôle et de la participation des femmes dans la prévention et la reconstruction de son pays et comment protéger les droits des femmes en période de conflit.

Au micro de Franck Kuwonu elle a décrit la situation des femmes au Mali qui vivent dans l’insécurité depuis 2012. Elle a expliqué que les femmes maliennes sont dans la plus grande vulnérabilité sur les plans socio-économique et culturel et sont fatiguées de cette crise qui perdure.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *