Contre vent et marré, l'humoriste et comédien Togolais, Gbadamassi Yaya a procédé dans la matinée de ce jour à Lomé, une performance

Togo : Gbadamassi Yaya au service du développement à travers l’éveil de conscience

Contre vent et marré, l’humoriste et comédien Togolais, Gbadamassi Yaya a procédé dans la matinée de ce jour à Lomé, une performance artistique consacrée à la «recherche du citoyen togolais».

L’artiste a marché et sillonné la ville de Lomé à la recherche d’une identité togolaise pour le développement du pays.

Habillé à quatre épingles dans un joli et élégant costume, pieds nus, lampions allumés à la main en pleine journée, Gbadamassi Yaya a marché du rond point douane à la primature.

L’humoriste s’est lancé à la recherche du citoyens togolais dans l’espoir de trouver le modèle qui caractérise un togolais.

Une manière pour l’artiste de mettre le 6e art au service du développement socio-économique, à travers l’éveil de conscience.

« Quel est le modèle du citoyen togolais aujourd’hui auquel nous aspirons avoir demain pour ce pays que nous chérissons tous ? C’est la question que nous nous
posons. D’où, cette prestation artistique. Si nous aspirons à un développement
durable, il faut construire maintenant le citoyen, je ne le retrouve pas, il faut que je
le construise. Il faut que nous le construisions. Mais avant de pouvoir construire il
faut chercher. Les citoyens togolais ont oublié la citoyenneté. Le compatriote a
oublié le patriotisme. Il faut faire comprendre au citoyen que le pays a besoin de lui
comme lui aussi a besoin du pays ; et il faut qu’il pose ses pas d’abord avant que le
pays ne lui donne ce dont il a besoin pour continuer », a-t-il indiqué

Par ailleurs il a expliqué que la marche pieds nus signifie « « Si la terre est chaude, ce sont les pieds qui le ressentent »,

«comme on le dit chez nous. Je marche pieds nus pour interpeller
l’autorité et la population à la fois. Je prends le cas du 5e Recensement Général de
la Population et de l’Habitat qui se fait. J’estime que la population n’a pas été
préparée, raison pour laquelle elle est un peu réticente à recevoir les recenseurs.

La population manque de certaines valeurs citoyennes, à tort ou à raison, pour adhérer
à cette démarche pour le bien du pays. Il est encore temps aux populations de faire
preuve de patriotisme dépourvu de toute considération personnelle afin de contribuer à la réussite du recensement.
Il n’est pas encore tard pour mes compatriotes qui ne se sont pas encore fait recenser», a-t-il ajouté

Notons que cette mise en scène marque le lancement officiel de la caravane nationale du concert party dénommée « Zéro stress »,qui aura lieu du 15 au 21 décembre 2022, sur toute l’étendue du territoire national.

Julien S.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *