La Police Nationale a mis la main sur un groupe de deux (02) individus membres d'un réseau de cybercriminels spécialisé dans l'hameçonnage.

Togo/ La police togolaise a mis la main sur deux cybercriminels

La Police Nationale a mis la main sur un groupe de deux (02) individus membres d’un réseau de cybercriminels spécialisé dans l’hameçonnage.

La victime est une entreprise espagnole spécialisée dans la fourniture d’instruments de musique située à Madrid. Le responsable de cette entreprise a été invité à Lomé pour la conclusion d’un important contrat de fourniture d’instruments de musique avec une société fictive dénommée << WEST AFRICA TRADE INVESTMENT COMMISSION » installée au Togo. L’arnaque consistait dans un premier temps à accueillir cet espagnol à l’aéroport de Lomé puis le conduire dans un hôtel de la place où ses partenaires, qui ne sont autre que des escrocs lui avaient réservé une chambre.

Le contrat devrait enfin être conclu dans un faux cabinet d’avocat aménagé par ces derniers pour leur forfait avant de rompre tout contact avec leur victime.


Saisie, la Brigade de Recherche et d’Investigation de la Direction Générale de la Police Nationale a mis en place un dispositif de surveillance à l’aéroport qui a permis d’identifier et d’interpeller deux suspects.

Il s’agit des nommés OKEY, âgé de 51 ans, de nationalité nigériane et MOUSSA, âgé de 36 ans, de nationalité togolaise, tous deux demeurant à Lomé.
Interrogés, ces suspects sont passés aux aveux. Ils ont ainsi reconnu être membres d’un groupe de cyber escrocs dont le leader serait un certain IKE.

Ils reconnaissent avoir contacté l’entreprise espagnole par internet en se faisant passer pour une importante société dénommée << WEST AFRICA TRADE AND INVESTMENT COMMISSION ». Ils lui ont fait croire que leur société basée au Togo, serait intéressée par la commande d’une énorme quantité d’instruments de musique. Le but de ces manœuvres était en réalité, de soutirer la somme de 7000 dollars US, soit environ 5 millions de francs CFA à la victime en lui faisant croire qu’il s’agit de frais de commission à payer à la structure qui les a mis en contact. Ils reconnaissent par ailleurs être à leur énième opération d’escroquerie.
Les nommés OKEY et MOUSSA seront présentés au Procureur de la République près le parquet de Lomé pour répondre de leurs actes. L’enquête se poursuit pour interpeller le nommé Richard IKENNA UKWENI en fuite. Toute personne en possession d’informations le concernant est priée de se rapprocher du service de police le plus proche, ou d’appeler sur le numéro de téléphone suivant: (+228) 70 58 50 15.

La Police Nationale invite les internautes à plus de vigilance lorsqu’ils reçoivent des courriels leur proposant des marchés en ligne. Ils pourront éventuellement s’adresser aux organismes étatiques avant toute transaction financière. tout transfert de données personnelles ou voyage d’affaires.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *