Après son entraîneur et le club, la légende du football portugais Cristiano Ronaldo s'en prend à ses coéquipiers et notamment la nouvelle

Angleterre: Ronaldo s’en prend aussi à ses coequipiers surtout la nouvelle génération

Après son entraîneur et le club, la légende du football portugais Cristiano Ronaldo s’en prend à ses coéquipiers et notamment la nouvelle génération qui veut rivaliser avec lui.

« Ils s’en foutent. Je ne pense pas qu’ils manquent de respect aux joueurs expérimentés, ce n’est pas le mot, mais c’est une génération différente. Ils n’ont pas faim, ils ne souffrent pas. (…) Ça ne me surprend pas. Mais c’est dommage parce qu’ils ont les meilleurs exemples devant les yeux. Je me souviens que quand j’avais 18, 19, 20 ans, je regardais toujours les meilleurs joueurs comme Van Nistelrooy, Ferdinand, Roy Keane, et Giggs, c’est pourquoi j’ai eu ce succès et cette longévité. Parce que je prends soin de mon corps, de ma mentalité, de ma tête, parce que je vois ces gars et j’apprends d’eux. Je ne suis pas le genre de gars qui aime donner des conseils, car je préfère être un exemple. Parce que je suis un exemple. Je suis là tous les matins et je fais les mêmes choses. Je suis probablement le premier à arriver et le dernier à sortir. Je pense que les détails parlent d’eux-mêmes. C’est pourquoi je dis que j’aime donner l’exemple. » a indiqué la légende Portugais

Il poursuit en déclarant que « Certains s’en foutent. Mais à mon avis, ils n’auront pas de longues carrières. Beaucoup de gens de ma génération jouent jusqu’à 36, 37 ans, mais ceux-là ne le feront pas. »

Il conclut en ajoutant que  »A Manchester United, je peux citer Dalot, il est jeune (23 ans), mais est très professionnel et je ne doute pas qu’il aura une longévité dans le football parce qu’il est jeune, il est intelligent et très professionnel. Il y aussi Martinez (24 ans), Casemiro qui a la trentaine (30 ans), et donc Dalot ».

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *