Il y’a quelque chose qui bouge en Afrique. Des droits de retransmission de la compétition désormais entre les mains de New World TV,

Qatar 2022: L’excéllence africaine

Il y’a quelque chose qui bouge en Afrique. Des droits de retransmission de la compétition désormais entre les mains de New World TV, la jeune chaîne togolaise qui a battu CANAL+ Afrique beIN SPORTS.

Il faut noter aussi à la revue en hausse des ambitions de performances, en passant par les encadrements techniques des sélections nationales africaines. Quelque chose a fondamentalement changé dans la tête des dirigeants du football africain avec cette Coupe du Monde.

Tenez, pour la première fois depuis la première participation de plus d’une sélection africaine en Coupe du monde, toutes les équipes seront entraînées par des coaches africains. C’est historique et inédit. Rigobert Song : Cameroun, Aliou Cissé : Sénégal, Walid Regragui : Maroc, Otto Addo : Ghana, Jalel Kadri : Tunisie. Ce n’est pas rien.

Mais la vraie révolution sera de voir les africains performer, mieux que tous ces hommes et ces structures étrangères, pour que cela ne reste pas une simple question de mode ou de nationalisme de médiocrité. En fait, New World Tv doit démontrer qu’elle est capable de faire en mieux ce que Canal+ et autres font depuis des années. Song, Cissé, Regragui, Addo, doivent faire oublier le Russe Nepomniachi, le français Metsu , le Serbe Milovan Rajevac, qui avaient permis au Cameroun en 90, au Sénégal en 2002 et au Ghana en 2010, d’atteindre les quarts de finale de cette compétition.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *