De nombreux spectateurs se sont plaints de la fraîcheur régnant dans le stade le dimanche 20 novembre 2022 lors du match d’ouverture de la Coupe du monde

Mondial 2022: La climatisation fait parler d’elle au Qatar

De nombreux spectateurs se sont plaints de la fraîcheur régnant dans le stade le dimanche 20 novembre 2022 lors du match d’ouverture de la Coupe du monde entre le Qatar et l’Equateur (0-2) à cause de la climatisation. Des journalistes qui ont remis la veste, des supporters bien couverts…

ll régnait une ambiance étrange dans les tribunes du stade Al-Bayt, dimanche lors du match d’ouverture de la Coupe du monde entre le Qatar et l’Equateur (0-2). Alors que le mercure affichait seulement 25 degrés à l’extérieur, les organisateurs ont mis en route la climatisation pour le faire baisser à 20 degrés durant la rencontre… tout en laissant le toit ouvert. Le ressenti semblait même plus bas encore chez certains supporters équatoriens que la victoire facile de leur équipe n’a pas réchauffés. « On était tous morts de froid, a confié Angelica, supportrice équatorienne, au micro de RMC Sport. En Equateur, on a des régions où il fait froid mais ici, c’était pire que chez nous ou que chez vous en Europe. On avait les pieds gelés. On se couvrait avec notre drapeau. On avait envie qu’ils éteignent cette climatisation. Il fait trop froid » a indiqué les supporters

Une fraîcheur ressentie également chez certains fans locaux à l’instar de Faisal Rasheed, supporter qatari de 40 ans cité par l’agence Associated Press. « En fait, il fait trop froid », a-t-il déclaré en indiquant que la climatisation « fonctionnait bien » tout en se demandant si elle était nécessaire dans la nuit venteuse et désertique. « Il fait en fait un peu froid ce soir », a abondé Mario Sanchez, un fan américain de 33 ans, à AP, « mais c’est parce qu’il y a vraiment du vent », confit ‘il à bfmtv

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *