Du 19 au 04 décembre 2022, se tiendra dans la capitale Togolaise, la 3ème édition de la résidence de création « Arthméssiamé»,

Togo: La troisième édition de la résidence de création « ArtMéssiamé» lancée

Du 19 au 04 décembre 2022, se tiendra dans la capitale Togolaise, la 3ème édition de la résidence de création « ArtMéssiamé», ou l’art pour tout le monde. L’événement a été lancée ce lundi 21 novembre 2022, au musée Paul Ahyi en présence des professionnels de médias.

ArtMéssiamé, un jeu de mot avec «ame sia ame», (tout le monde) en mina, soit «l’art pour tout le monde» est une plateforme d’échanges sur l’art contemporain et ses pratiques entre les artistes issus de l’école des Beaux-Arts de Paris et des artistes évoluant sur le continent africain.

L’objectif de cette initiative est de sensibiliser une dizaines d’étudiants à la critique des œuvres d’arts. Elle vise également à créer des œuvres d’art particuliers et différents de celles qui existent déjà et à mettre ensemble les artistes africains et européens pour des échanges. ArtMéssiamé entend partir à la rencontre des artistes contemporains étrangers, comprendre leurs pratiques et leurs conditions de travail pour découvrir leur manière de concevoir des œuvres et leurs diffusions afin de les confronter à celles de la France.

Une dizaine d’ artistes actifs africains et européens se retrouvent à Lomé pour deux semaines d’intense travail à la Résidence Agnassan Musée Paul Ahyi

Les activités inscrites au programme de cette 3ème édition sont, entre autres, des conférences avec les artistes, des rencontres, des débats et des performances.

Des visites sont aussi prévues sur les places publiques et carrefours pour rencontrer les Togolais afin de dessiner avec eux et leur expliquer leurs œuvres. Plusieurs personnalités artistiques seront invitées pour animer des conférences et des ateliers d’échange.

Pour la cofondatrice de la Résidence, Juliette Delecour, cette 3ème édition est étoffée et plus enrichit par la présence exceptionnelle d’un artiste qui donnera des «masterclass» et échangerons, via leurs médiums respectifs sur la sculpture, les dessins en passant par des vidéos et d’un atelier d’écriture.

La critique et l’explication de ses oeuvres avec les visiteurs seront des moments forts. Le Vœu des organisateurs est de réaliser avec les différentes créations produites au cours de l’édition, une exposition de restitution sur place dans le but de les exposer sur les panneaux publicitaires dans les rues de Lomé.

Pour rappel, la résidence de création, a pour objectif de créer à terme une école capable de former les critiques de l’art qui sont presque inexistants sur le sol togolais .Elle a mis sur pieds «l’Atelier Ati», (bois) en Éwé, qui réunit les anciens élèves de l’atelier bois des Beaux-arts de Paris, avec l’aide de Pascal Aumaître, en charge de l’atelier bois France.

Julien SEGBEDJI

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *