Samuel Eto'o vient d'inscrire l'un des buts les plus décisifs de sa nouvelle carrière » Hué, conspué, rebuté, insulté, diffamé et violenté par

Alain Denis Ikoul félicite l’attitude de Samuel Eto’o en Algérie CFOOT

« Samuel Eto’o vient d’inscrire l’un des buts les plus décisifs de sa nouvelle carrière » Hué, conspué, rebuté, insulté, diffamé et violenté par les algériens, depuis la défaite des Fennecs à Blida face au Cameroun en mars 2022, Samuel Eto’o vient de faire un contre-pied parfait au monde entier. Loin de son hyper assurance habituelle qui frise parfois la condescendance et l’arrogance, ou encore l’outrecuidance, le président de la FECAFOOT a cette fois-ci, en terre algérienne, présenté les prémices d’un Homme de plus en plus assagi et taillé à la mesure de la haute diplomatie et la haute gouvernance.

Solidaire de la candidature algerienne pour la CAN 2025, dithyrambique envers Djamel Belmadi et flegmatique envers le peuple algérien, Eto’o vient là d’inscrire l’un des buts les plus décisifs de sa nouvelle carrière de haut dirigeant du football à travers cette communication plutôt soignée, hier à l’aéroport en Algérie.

Loin des habituels « J’ai les longs bras de jour comme de nuit » ou encore « Je vais vous donner du travail », Samuel Eto’o semble cette fois être passé à une autre vitesse, la vitesse de la sagesse, la vitesse du langage politique. Sincère ou pas ? L’heure n’est pas à ce débat. On savoure la maestria d’une communication bien encadrée, qu’il convient de percevoir comme l’une des toutes meilleures du président de la FECAFOOT depuis le 11 décembre 2021 (…). Il était donc de bon ton pour nous, « commentateurs de ses faits et gestes », de féliciter cette sortie bien maîtrisée du président de la FECAFOOT hier à l’aéroport d’Alger.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *