L’enseignante qui a été agressée la semaine dernière, au niveau d’un collège d’enseignement moyen, dans la wilaya de Batna, va de mieux en

Algérie /L’enseignante poignardée par son élève va mieux

L’enseignante qui a été agressée la semaine dernière, au niveau d’un collège d’enseignement moyen, dans la wilaya de Batna, va de mieux en mieux. Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, elle a tenu à rassurer les siens et la famille éducative sur son état de santé et a remercié tous ceux qui ont exprimé leur solidarité avec elle.

Le secteur de l’éducation nationale a été secoué la semaine écoulée par un grave incident dont a été victime une enseignante qui a été poignardée par l’un de ses élèves. Les faits ont été enregistrés, mercredi 11 janvier, au niveau d’un CEM relevant de la commune de Taxlent, dans la wilaya de Batna.

« En date du 11 janvier 2023, au milieu de la journée, les services de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Taxlent ont reçu un avis concernant l’agression contre une enseignante de langue arabe, répondant aux initiales B. C. R, qui a reçu un coup de couteau au dos donné par un mineur nommé A. H, élève de quatrième année moyenne dans le même établissement où elle exerce », a fait savoir en effet le procureur de la République près le tribunal de N’gaous.

Et d’expliquer : « aux environs de dix heures, la victime a reçu le père de l’élève, convoqué pour l’entretenir au sujet du comportement de cet élève. Aux environs de midi, pendant la pause des cours, alors que l’enseignante se tenait devant son bureau, le garçon a donné un coup de couteau sur le dos de la victime, avant de prendre la fuite ». La victime a été transférée en urgence à l’hôpital de la ville pour sa prise en charge.

« Je vais bien, Dieu merci »

Actuellement, elle est hors de danger, a-t-elle tenu à le faire savoir dans une vidéo partagée dans la journée de vendredi 13 janvier. « Je vais bien, Dieu merci. Je m’améliore constamment. Merci de prier pour moi », a notamment déclaré la jeune enseignante. Il est à noter que son agresseur a été arrêté et fait objet d’une enquête.

Suite à cette agression, c’est toute la famille de l’éducation qui s’est soulevée pour condamner l’acte et demander le durcissement de la loi pour combattre ce genre de comportement.

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *