Sean Bridon vient d’éclairer la lanterne des gabonais sur le choix de son candidat à la prochaine présidentielle qui est déjà

Gabon/Présidentielle 2023 : le producteur Sean Bridon n’apportera pas son soutien à Ali Bongo

Sean Bridon vient d’éclairer la lanterne des gabonais sur le choix de son candidat à la prochaine présidentielle qui est déjà sur toutes les lèvres. Contre toute attente, le gabonais le plus influent sur les réseaux sociaux et patron de la célèbre Sean TV, a dit ce week-end qu’il ne ferait jamais de politique. Contrairement à l’ancien prisonnier Roi Beni qui a lancé un challenge de la meilleure chanson en soutien au président sortant Ali Bongo.

L’élection présidentielle de cette fin d’année 2023 au Gabon suscite des nombreuses réactions dans la société. Dans le milieu du showbiz, des voix commencent à s’élever pour prendre position mais aussi pour exprimer des points de vue. Un challenge sur la meilleure chanson en soutien à l’actuel président a même déjà été lancé par un producteur de musique connu sous pseudonyme du « Roi Béni ». Ce dernier qui ne cache pas son militantisme pour Ali Bongo a promis différents lots à gagner notamment des millions de FCFA et des téléphones portables de marque IPhone.

Ce n’est aucunement la position du plus grand influenceur gabonais qui a préféré botter en touche sur un éventuel soutien aux candidats en lice dont Ali Bongo. « J’aime mon pays le Gabon ! Je souhaite aux Gabonais une belle élection présidentielle 2023 ! Pour repréciser ma position : je n’ai jamais fait de politique et je n’en ferai jamais ! cette position date et reste d’actualité », a-t-il indiqué samedi sur sa page Facebook. Avant de jeter cette boutade : « La politique est faite pour des hommes très doués et très intelligents, moi je ne suis qu’un modeste producteur qui essaye d’apporter de la joie dans le cœur des gens».

Contrairement à plusieurs acteurs culturels qui chanteront et danseront pour Ali Bongo, l’enfant de Kinguelé préfère laisser cette bataille aux politiciens et laisser libres de leur choix ses millions de followers. Ce, pour certainement s’éviter des foudres avec le pouvoir politique. Une position de neutralité de Sean Bridon qui va manquer à l’organisation d’Ali Bongo et de tout autre candidat en lice. Une décision fortement appréciée par le blogueur très suivi, Yann Ndong plus connu sur les réseaux sociaux sous le nom Bandecon en chef.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *