Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres a déclaré, mercredi, avoir été ''choqué et indigné'' par les dernières attaques contre

Mali : Guterres ”choqué et indigné” par les attaques contre des civils à Bandiagara et à Gao

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a déclaré, mercredi, avoir été ”choqué et indigné” par les dernières attaques contre des civils au Mali dans lesquelles au moins une centaine de personnes ont été tués.

« Le Secrétaire général est choqué et indigné par les rapports selon lesquels au moins une centaine de civils ont été tués dans des attaques qui auraient été perpétrées par des groupes extrémistes contre plusieurs villages de la région de Bandiagara, au centre du Mali, les 18 et 19 juin » a rapporté l’ONU dans un communiqué.

Guterres s’est dit également dit consterné par les informations selon lesquelles des dizaines de civils ont été tués dans d’autres attaques menées par des groupes extrémistes dans la région de Gao et par les importantes pertes en vies humaines et en moyens de subsistance dans d’autres régions du pays, notamment à Ménaka, où des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées ces dernières semaines.

« Le Secrétaire général exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et au peuple malien. Il condamne ces attaques avec la plus grande fermeté et appelle les autorités du Mali à enquêter rapidement et à traduire les auteurs en justice », poursuit le communiqué.

Guterres appelle, en outre, les autorités maliennes à redoubler d’efforts pour ramener la paix et la stabilité au Mali, et réitère la disponibilité des Nations Unies et de sa Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation au Mali (MINUSMA) à soutenir ces efforts.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *