Avant son déplacement officiel à Bamako, au Mali, le chef du Gouvernement burkinabè, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela

Togo/Burkina Faso : Me Apollinaire Kyelem de Tambela, prône le renforcement des relations entre les deux pays

Avant son déplacement officiel à Bamako, au Mali, le chef du Gouvernement burkinabè, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, a effectué une visite éclair, ce lundi 31 janvier 2023, à Lomé, la capitale du Togo. Il était porteur d’un message du président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, pour les autorités de ce pays. En l’absence du président Faure Gnassingbé, c’est la première ministre de ce pays, Victoire Sidemeho Dogbe Tomegah, qui a accueilli la délégation. La visite du Premier ministre au Togo a duré au total, environ trois heures.

D’abord, il a eu des échanges avec son homologue togolais, Mme Dogbe Tomegah et ensuite il s’est rendu sur la plateforme industrielle d’Aketikope, pour une visite des lieux. Au cours des échanges entre les deux personnalités, Me Kyelem de Tambela a proposé le renforcement des actions communes dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, mais aussi de travailler à renforcer le domaine économique.

Ce sont ces deux messages du président du Faso, que le Premier ministre a partagés avec les autorités togolaises. Dans le domaine économique, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela pense qu’il serait judicieux que le Burkina Faso bénéficie d’une enclave diplomatique au port du Togo, car, a-t-il expliqué, notre pays est le premier partenaire économique du Togo. L’idée de construire un chemin de fer entre les deux pays, a été également évoquée. Toutes ces propositions ont séduit la première ministre du Togo. Elle a félicité le Burkina Faso, d’avoir fait un choix audacieux, afin de prendre son destin en main.

« Le chef de l’Etat togolais partage la vision du Burkina Faso. Les pays africains doivent d’abord compter sur leurs propres forces. Les peuples du Burkina Faso et du Togo ont des destins communs, les mêmes aspirations économiques et sociales », a déclaré Victoire Sidemeho Dogbe Tomegah.

Après les échanges, les deux personnalités se sont retrouvées sur la plateforme industrielle d’Aketikope (PIA). Lancée en 2021, cette plateforme est un parc industriel, multisectoriel, situé à 15 km au nord de Lomé, et axée sur la transformation locale du coton de première qualité. Le parc s’étend sur une superficie de 400 hectares et comprend une zone industrielle, une zone commerciale, un parc qui peut accueillir 12 500 conteneurs, un parking pour 700 camions, des entrepôts, des unités de stockage pour le coton et d’autres matières premières.

La PIA dispose par ailleurs, d’une importante unité de tricotage intégrée, qui comprend le processus de filage, de tricotage, de teinture, de finition, et de confection d’une gamme variée de vêtements.


DCRP/Primature

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *